Les actions d’éducation

Le commerce équitable ne se limite pas à la vente de produits.
L’éducation au commerce équitable est l’un des piliers de notre mouvement. Elle vise à développer les connaissances sur les producteurs du Sud, les modes de production, les dysfonctionnements du commerce international, le commerce équitable…

Cette éducation vise trois finalités :

LES AGREMENTS

  • L’expérience d’Artisans du Monde, acquise sur le terrain, lui a valu l’obtention de l’agrément national d’Association Educative Complémentaire de l’Enseignement Public délivré en Novembre 2003 par le ministère de l’Education Nationale et renouvelé en janvier 2009 (BO N°6 du 05.02.2009), puis en 2015, étendu aux structures locales.
  • La Fédération Artisans du Monde a reçu l’agrément « Association nationale de jeunesse et d’éducation populaire » par le Ministère de la jeunesse et des sports. L’agrément départemental pour l’association de Limoges a été donné en 2014.


NOS INTERVENTIONS                                           

Le volet Education de l’association de Limoges a été renforcé par l’embauche d’une personne salariée à temps plein : chargée de mission « Education au développement et à la solidarité internationale ».
Chiffres du rapport d’activités 2020: compte tenu des conditions sanitaires et des nombreuses interventions reportées, plus de 199 heures d’actions éducatives auprès de plus de 1511 élèves, apprentis ou étudiants dans plus de 36 établissements ont pu être cependant réalisées.

                                 
Nous intervenons dans des écoles maternelles, des écoles primaires, des collèges, des lycées, des écoles de l’enseignement supérieur dont les demandes sont de plus en plus nombreuses. Nous organisons aussi des journées d’informations pendant la quinzaine du commerce équitable (projet tuteurés) ou pendant la semaine de la Solidarité Internationale, des petits-déjeuners solidaires et des conférences.


Un exemple : Co-organisation avec des étudiants en BTS de la journée du Commerce Equitable, Place de la Motte à Limoges
Les thèmes abordés pendant les animations sont variés : commerce équitable, commerce international, « mal bouffe », travail et droits des enfants etc.

Notre intervention éducative doit être source de propositions pour les élèves afin qu’ils prennent position, s’engagent et soient initiateurs d’actions concrètes.
 

LES ANIMATIONS PEDAGOGIQUES

La finalité de nos actions éducatives est de permettre aux (futurs) citoyens d’avoir un regard critique sur les dysfonctionnements du commerce international et de les inciter à devenir les acteurs d’une société plus juste en établissant des relations commerciales équitables entre les pays du Sud et les pays du Nord.

« L’éducation au développement et à la solidarité internationale vise à donner aux jeunes des clés de compréhension des déséquilibres mondiaux et à encourager leur réflexion sur les moyens de réduire la pauvreté et les inégalités. Elle participe à l’éducation, au développement durable, en contribuant à la compréhension des interdépendances environnementales, économiques, sociales et culturelles à l’échelle mondiale. »       Education Nationale BO n°37 du 08.10.2009.
 

>> Quelques exemples d’interventions pédagogiques:

–  CM1 et CM2 :     SENSIBILISATION AU COMMERCE EQUITABLE
Cette animation pédagogique permet d’aborder la notion de Commerce Equitable. Elle repose sur une approche ludique par l’utilisation:

  • des sens pour découvrir les transformations et les déplacements subis par les aliments,
  • de jeux qui permettent de comparer les systèmes commerciaux.

Le but est de faire prendre conscience aux élèves que :

  • la grande majorité des aliments que nous consommons provient des pays du Sud,
  • les producteurs de ces denrées ne sont pas correctement rémunérés dans le système  commercial conventionnel,
  • le Commerce Equitable est un mode de consommation plus juste!

DUREE : 2H              COÛT : 70 €

Particularité:
Toutes les écoles primaires de la Communauté urbaine-Limoges Métropole peuvent bénéficier de la prise en charge de deux heures d’interventions, d’une  dégustation de produits Artisans du Monde et des frais de déplacement,depuis septembre 2013.

–  6ème et 5ème :    LES INEGALITES NORD/SUD et l’EDUCATION au COMMERCE  EQUITABLE
Ce module est fondé sur la mise en évidence des conditions de vie des petits producteurs et artisans du Sud, de l’inégale répartition des richesses mondiales, des dysfonctionnements du commerce conventionnel, d’une alternative : le Commerce Equitable.
DUREE : 2H           COÛT : 70 €


–  4ème et 3ème :      CONSOMMER AUTREMENT
Par l’exploitation et l’analyse de l’exposition “Autres Echanges, Autre Monde pour un Commerce Equitable”, les élèves devront réfléchir sur notre mode de consommation, sur ses enjeux et sur ses conséquences.
Prendre conscience de notre pouvoir d’achat doit permettre à chacun d’agir en adoptant des alternatives économiques telles que le Commerce Equitable.
DUREE : 2H               COÛT : 70 €

–  LYCEENS / ETUDIANTS / ADULTES LES DYSFONCTIONNEMENTS  du COMMERCE MONDIAL et le COMMERCE EQUITABLE
Le constat des inégalités, de l’interdépendance Nord/Sud, du non-respect des droits de l’homme doit nous amener à réfléchir sur notre mode de consommation et  le remettre en question.
Cette intervention a pour but la sensibilisation à la consommation responsable et au commerce équitable dans le cadre du développement durable.
DUREE : 2H            COÛT : 70 €

–  LE GOUTER et le  PETIT DEJEUNER SOLIDAIRES
Toutes les actions pédagogiques peuvent être associées à la découverte de produits alimentaires issus du Commerce Equitable. Cette dégustation permet d’apprécier des denrées originales, spécifiques des pays du Sud. Leur origine et le projet social établi par chaque groupement de producteurs et d’artisans seront explicités.
Facturation établie selon la quantité et le type de produits.
DUREE : 30 mn


Des séquences d’éducation au Commerce Équitable peuvent être proposées pour répondre à la demande des enseignants souhaitant que les élèves s’investissent lors d’un projet pluridisciplinaire, en EPI: enseignements pratiques pluridisciplinaires, en ateliers…    

  • Artisans du Monde à l’école : reportage effectué par la Communauté d’Agglomération à destination de sa revue mensuelle.

« Amener les citoyens et aspirants citoyens à mieux connaître les enjeux du commerce équitable constitue l’une des missions d’Artisans du monde. Dans le cadre de son agenda 21, la communauté d’agglomération a signé une convention avec l’association pour permettre des interventions en classe et le message passe plutôt très bien ! »

Si votre enfant rentre un soir de l’école en vous disant : « C’est pas juste ! Hugo, il n’a eu qu’une miette », pas de panique ! Il n’est pas traumatisé par la cantine. Il vient juste de prendre conscience de l’inégalité de la répartition des richesses dans le monde, d’un coup de baguette ! Comment ça ? C’est très simple ! Vous prenez une baguette de pain et désignez cinq enfants de la classe, sensés représenter chacun un cinquième de la population mondiale. Vous demandez aux autres élèves quelle proportion de pain on va donner à chacun. Dans un monde idéal, on partagerait cette baguette en cinq parts égales. Oui, mais là… non ! Un élève rafle à lui tout seul les trois quarts de la baguette alors forcément, Hugo, le dernier cinquième de la population, doit se contenter d’une miette. C’est cruel ? Non c’est réel ! Le constat de cette iniquité effectué, Isabelle Granet, permanente de l’association, fait découvrir à l’aveugle à son auditoire très participatif, un certain nombre de produits nécessairement importés comme le café, le thé, le riz, etc. À partir d’un petit support vidéo, elle leur ouvre ensuite les yeux sur les conditions d’exploitation de nombreux producteurs pour ensuite leur faire part des atouts du commerce équitable qui assure au récoltant des conditions de vie et de travail décentes. Aucun prosélytisme là-dedans. L’approche est ludique, concrète et…. gourmande ! L’après-midi s’achève sur un « goûter dégustatif » et vous savez quoi ? « Ben, c’est super bon, en fait ! ».
Et si on faisait en sorte qu’à l’avenir, Hugo ne se contente plus d’une miette ? »

Artisans du Monde est intervenu auprès des lycéens à Brive !!
Des lycéens Brivistes en finale du concours d’éloquence Exp’OSE
(article de presse de Brive)

“Quel monde pour 2030?” questionne ce concours d’éloquence de la Nouvelle Aquitaine qui donne la parole aux jeunes en filière professionnelle. Deux équipes brivistes, l’une de Bahuet, l’autre de Simone Veil, se sont qualifiées pour la finale qui aura lieu le 5 mai prochain à Bordeaux.

Camille, Klara et Maxence du lycée Simone Veil
Pourquoi Lucas, Johann et Rémi, en 1ère SPVL (Service de Proximité et Vie Locale) au lycée Bahuet, brandissent-ils des fruits de châtaignier ou de hêtre ? Tout simplement parce que ce trio a choisi de parler biodiversité et déforestation en demi-finale du concours d’éloquence.
Camille, Klara et Maxence, en 2de Bac Pro GATL (Gestion administration transport logistique) au lycée Simone Veil ont courageusement abordé un tout autre sujet: celui de l’excision et des mutilations génitales féminines.

Les deux argumentaires ont su convaincre le jury académique puisque sur les 17 équipes participant à la demi-finale académique, ce 17 mars en visio, les deux trios brivistes ont gagné le droit d’aller en finale régionale qui se déroulera le 5 mai prochain au siège du Conseil régional. Ils auront à négocier une difficulté supplémentaire car cette fois, les équipes encore en lice auront toutes à traiter un même questionnement: “Agir à tous les échelons, pour un monde plus égalitaire, plus juste, sain et durable pour tous les êtres humains: Juste un rêve?”

Organisé par le RADSI, Réseau associatif pour l’aide au développement et aux solidarités internationales de la région Nouvelle Aquitaine, ce projet d’éducation amène les jeunes, par le biais d’un concours d’éloquence, à réfléchir sur leur pouvoir d’agir en citoyens du monde solidaires. Il s’appuie sur les 17 Objectifs de développement durable (ODD) listés dans le programme Agenda 2030 acté par l’ONU en 2015. Surtout, ce concours est destiné à des élèves de lycées agricoles, professionnels ou de la mer.

“Ce concours d’éloquence donne la parole à des jeunes qui souvent ne la prennent pas”, se félicite Richard Mazuer, enseignant dans la filière sanitaire et sociale à Bahuet qui a accompagné les élèves depuis novembre. “Ces trois jeunes, habituellement plutôt réservés, ont fait preuve d’une grande maîtrise et d’une grande maturité.”

Au préalable, les deux équipes lauréates ont d’abord dû s’imposer au sein leur établissement respectif car d’un côté comme de l’autre, l’invitation a séduit leurs camarades de classe: il y avait 5 en lice à Bahuet, 8 à Simone Veil. “Début mars, nous avons organisé notre sélection dans l’amphithéâtre, en invitant d’autres classes. Il y avait la même effervescence que dans le documentaire À Voix haute. Les élèves ont gagné en assurance, en élocution. Ils se sont découverts autrement, ça reste un souvenir fort”, raconte l’enseignant.

“Il y a eu une belle adhésion”, confirme Frédéric Rénier, proviseur adjoint à Simone Veil. “Les élèves ont complètement adhéré, ils venaient même en dehors de leur plage horaire pour travailler. Et c’est une excellente préparation pour la présentation du chef d’œuvre à l’oral qu’ils ont désormais à soutenir pour leur examen.” Pour les uns et les autres, un bel exemple d’engagement citoyen.
Et comme l’exhortent Lucas, Johann et Rémi: “Arrêtons d’être spectateur.”

Pour ces différentes actions de sensibilisation, Artisans du Monde Limoges est soutenu financièrement   (interventions, frais de déplacement, livrets d’information, dégustation de produits  équitables) par :

    Le Conseil Départemental de la Haute Vienne depuis 2007
    Le Conseil Départemental de la Creuse depuis 2009
La Région Nouvelle-Aquitaine depuis 2006
  La DREAL depuis 2009
La Communauté urbaine -Limoges Métropole depuis 2013
Le RADSI depuis 2019

Les différentes prises en charge possibles:

Le Conseil Départemental de la Haute-Vienne prend intégralement en charge les interventions d’une durée de deux heures pour une séance de sensibilisation ou jusqu’à huit heures par classe dans le cadre d’un parcours pédagogique, les livrets « Soyons Artisan-e-s d’un Autre Monde » remis à chaque élève, les dégustations dans le cadre des parcours pédagogiques et les frais de déplacement pour tous les collèges du département qui en font la demande.

Le partenariat avec le Conseil départemental de la Haute Vienne: signature de la convention le 29.03.2021

Le Conseil Départemental de la Creuse permet la prise en charge partielle des coûts d’intervention(s): 3h ou 3 x 3 heures par classe, de dégustations, des livrets remis à chaque élève et les frais de déplacement.
Pour chaque intervention de 3 heures, le collège participe aux frais, à hauteur de 50€ .

La Région Nouvelle Aquitaine soutient financièrement les interventions, les dégustations et les livrets « Soyons Artisan-e-s d’un Autre Monde » remis à chaque élève pour tous les lycées qui en font la demande.
Seuls les frais de déplacement sont pris en charge par l’établissement demandeur , excepté pour les lycées les plus éloignés de Limoges, qui paient un forfait de 50€.

La DREAL prend en charge le coût des interventions, une partie des frais de déplacement et une dégustation dans les établissements scolaires ou tout autre type de structure (CLSH, Centre de détention etc…) qui ne sont pas concernés par les conventions signées avec La Région Nouvelle Aquitaine et les Conseils Départementaux de la Haute-Vienne et de la Creuse.
La DREAL soutient l’organisation de la Journée du Commerce Equitable qui a lieu depuis 2009, place de la Motte, lors de la Quinzaine du Commerce Equitable.

                                                                       
–   L’EXPOSITION :  “AUTRES ECHANGES, AUTRE MONDE POUR UN COMMERCE EQUITABLE”
Une exposition (8 panneaux) ainsi que divers documents peuvent  être prêtés aux établissements scolaires et aux associations.

–   LES FRAIS DE DEPLACEMENT
Limoges : forfait de 5 euros.
Hors Limoges : 0,45 euro T.T.C par km.

DIFFERENTES EDITIONS des JOURNEES du COMMERCE EQUITABLE

      Des exemples d’animation, de partenariat:

Journée du Commerce Equitable 2021

                           Journée du Commerce Equitable 2018

   

Intervention dans le cadre de la Fête de la Science
au Musée A. Dubouché à Limoges : 7 et 8 octobre 2021
(Partenariat avec Récréa sciences)